blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

Du napo dans l'air

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

Du napo dans l'air

AAAH L'ITALIE ! SES PIZZAS, SES TOURISTES, SES BASTONS...

Le 15/06/2019

Une minuscule portion de la carte. Faut pas tout dévoiler.
Une minuscule portion de la carte. Faut pas tout dévoiler. 
Il y a bien longtemps, à l'époque où les brontosaures gambadaient joyeusement sur les bords de l'Adour et de la Garonne, j'avais participé à une campagne destinée à rejouer l'invasion de la France par les Ruskofs, les Ostrogoths et les Pruskos. Sales bêtes, va ! 
Les inventeurs d'Internet étant encore en train de s'agiter dans leurs langes, on jouait par correspondance en s'aidant de cartes IGN et en envoyant nos ordres à un arbitre qui rédigeait un journal de campagne. Arbitre qui nous indiquait ensuite si on était de brillants tacticiens ou bien des gros bourrins. 
Faut dire ce qui est, ça m'avait passionné. 
En ce temps-là, l' affaire avait été organisée par Monsieur Guy (il fallait le faire, alors je dis Monsieur), membre éminent des Centurions du Sud-Ouest.

Depuis, bien des dés ont roulé sur les tables de jeu tandis le web est venu bousculer nos habitudes.
C'est ainsi qu'une autre campagne d'un autre genre, celle d'Italie en 1796, vient d'être lancée par Florent,  un ch'ti gars de Rennes qui s'est lancé sur Internet en utilisant un logiciel spécifique (Gimp) et une carte informatique représentant une carte ancienne de l'époque.
L'audacieux gaillard a apparemment le bras ludique assez long. Il a recruté 13 joueurs dans diverses régions de France, dont ma pomme. 
Me v'là donc embringué aujourd'hui dans la peau du général Masséna. Ce qui me va tout à fait : l'individu est retors, teigneux et voleur comme une pie.

Le principe du jeu, lui,  est très, très, très réaliste .
Toujours via Internet, on donne des ordres précis (déplacements, reconnaissance, mise en ordre de bataille, contacts avec les populations locales... et même espionnage) à nos généraux de division ou de brigade.
On protège nos lignes d'approvisionnement. On communique par estafette avec le patron de l'armée. Et j'en passe.
L'arbitre, lui, évalue les distances effectivement parcourues en fonction de l'état du terrain. Il estime aussi l'état de fatigue des troupes et , entre autres tâches, organise les combats qui, si j'ai bien saisi, auront lieu sur table dans divers clubs.
Bref, ca va manoeuvrer et cartonner sec avec un brouillard de guerre à couper à la baïonnette.

Tiendrons nous la distance ? Jadis cela n'avait, hélas, pas été le cas. Cette fois-ci, on verra bien. 
Une chose par contre me ravit : en face, côté ostrogoth, le sieur Patrice de Laeronauticus, le vampire de Toulouse, le satrape des toîts roses, le roi des bretzels ôgaronnais,  prendra le commandement d'une troupe ennemie. Raaaah lovely....
Je l'ai déjà prévenu : s'il entend des coups de canon dans son dos, faut pas qu'il s'étonne.
Ce sera ma manière de lui dire bonjour, hi, hi, hi.



 

 

VADE RETRO, PATAUD !

Le 11/06/2019

V'là le gonze. Même pour un péché véniel, tu prends une mandale.
V'là le gonze. Même pour un péché véniel, tu prends une mandale. 
Il a pas l'air commode ? C'est normal . Il est pas commode ! Mais alors pas du tout.
Avec lui, pas question de réciter trois pater noster en signe de pénitence.
Un solide coup de pied au derche, une mandale à te décrocher ce qui te reste de chicots et une avoinée capable de te faire partir les esgourdes en compote. Voilà sa méthode pour ramener le brebis égarées dans le droit chemin.
Ca marche à tous les coups. 
Goul'chen de Mesdeux, le redoutable recteur de l'ile d'Arz, a rejoint mes troupes chouannes afin d'envoyer au diable tous ces mécréants de bleus et autres adorateurs du "rasoir national".
La fig est de Trent Miniatures. Elle trimbale une croix qui, correctement assénée sur l'occiput d'un commissaire de la République, vaut largement un coup de fourche. 
Détail amusant : quand on pose ce personnage sur une table de jeu à moins de 20 cm d'un ennemi, il lui suffit de lire un passage de la Bible pour que son adversaire le plus proche perde un point de bravoure pour le reste de la partie. 
Et des passages de ba Bible, il en connait un paquet, Goul'chen ! Un vrai moulin à paroles.


 

 

BLITZ SUR LE POUCE

Le 10/06/2019

Ici, les Français vont conquérir le village au tout dernier moment Russes contre Allemands. Ca chauffe !

Ici, les Français vont conquérir le village au tout dernier moment
Ici, les Français vont conquérir le village au tout dernier moment 
Y a pas de petits plaisirs, y a que des petites figurines.
Des parties de Blitzkrieg en 15 mm, sur le mode 1940, ont été disputées ce week-end sur le front sanglant des Hussards d'Isengard, près de Rennnes. 
C'était pas le débarquement de Normandie, mais c'était chaud quand même et ça m'a permis de réviser mes bases dans cette règle qui en est à sa ...3e version. Comme quoi, quand y en a plus, y en a toujours.
Après la trève de l'été, je proposerai aux Hussards une grosse table consacrée aux combats de chouannerie livrés en Morbihan. Histoire de montrer aux Bretons du nord que les Bretons du sud ne sont pas les derniers à savoir emmancher correctement une faux sur un baton, nom de d'là ! 

 

WAGRAM, POUR LES GOURMANDS

Le 08/06/2019

Les franchouillards font chauffer les boulets Les Ostrogoths, eux, affutent leurs baïonnettes

Les franchouillards font chauffer les boulets
Les franchouillards font chauffer les boulets 
Pourquoi voir petit quand on peut voir énorme ? comme disait Mme Odette en défalzarant toute une division de chasseurs alpins.
Avec le redoutable maréchal Philippe de Pacévotrechemin-Monbrave, on va bientôt s'attaquer à la bataille de Wagram sur hexagones et sur le mode "P'tit tondu". 
Pas moins de trois journées seront nécessaires pour mener à bien cette sanglante affaire qui dégoulinera de hargne et de plomb dans mon sous-sol, fin juin début juillet.
Enfin.... du moins si ma ministre de l'Intérieur (qui assure également les fonctions de ministre de la Justice, des Explications de gravure et des Colonies pénitentiaires, moi-même étant modestement chargé du sous-secrétariat d'Etat à la Vaisselle) ne décide pas qu'on ferait mieux d'aller bronzer sur la plage d'Erdeven.
Parce que c'est comme ça, la vie de vieux grognard. Sur le champ de bataille, c'est ma pomme qui commande. A la caserne, c'est la patronne qui décide du rata.

 

KER CHOUAN

Le 05/06/2019

Le toit de chaume sera réalisé avec dela serviette de bain peinte
Le toit de chaume sera réalisé avec dela serviette de bain peinte 
Pierre après pierre, le chouan fait son antre.
Ma maison bretonne, recouverte de morceaux de liège peints, commence à prendre tournure.
Elle servira pour les combats opposant bleus et blancs qu'on a entrepris de reconstituer avec le général Charles-le-téméraire, la Terreur des Patauds. 
A terme, c'est à dire un de ces quatre mais pas quand les poules auront des dents, je compte réaliser comme cela tout un hameau morbihannais. Un qui sent bon la fougère, l'ajonc et l'embrun.
Le cidre aussi, vingt de diousse ! 

 

Minibluff the card game

Hotels